Le Soleil
Un train est toujours lourd et il ne peut jamais arrêter rapidement, souligne Éric Dubé, président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie.
Un train est toujours lourd et il ne peut jamais arrêter rapidement, souligne Éric Dubé, président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie.

Marcheur frappé par un train en Gaspésie: l’octogénaire décède le lendemain

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
Un marcheur frappé par un train de marchandises mardi à Nouvelle, en Gaspésie, a succombé à ses blessures mercredi en soirée dans un hôpital de Québec. L'accident semblait mineur au début. L'homme de 83 ans, qui marchait au milieu de l’emprise ferroviaire avant d’être frappé, était conscient lorsqu’il a été transporté à l'hôpital de Maria par les ambulanciers.