Le Soleil
La Ville de Québec peine de plus en plus à charmer les firmes d’ingénierie pour réaliser les plans de ses chantiers et surveiller les travaux.
La Ville de Québec peine de plus en plus à charmer les firmes d’ingénierie pour réaliser les plans de ses chantiers et surveiller les travaux.

La Ville de Québec boudée par les firmes d’ingénieurs

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
La Ville de Québec peine de plus en plus à charmer les firmes d’ingénierie pour réaliser les plans de ses chantiers et surveiller les travaux. Un nombre croissant d’appels d’offres n’attirent qu’un ou deux soumissionnaires, souvent il n’y a même aucun intérêt du privé pour les contrats municipaux. L’administration de la capitale affirme ne pas comprendre pourquoi on la boude ainsi.