Le Soleil
Le maire Bruno Marchand ne tolèrera pas qu’un groupe de personnes viennent bloquer l’accès au centre-ville sans le moindre respect pour les citoyens qui y vivent.
Le maire Bruno Marchand ne tolèrera pas qu’un groupe de personnes viennent bloquer l’accès au centre-ville sans le moindre respect pour les citoyens qui y vivent.

Convoi de la liberté à Québec: le maire Marchand défendra sa ville

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Le maire Bruno Marchand s’est fait traiter de «fourchette à fondue» par l’organisateur du «convoi de la liberté» de la Beauce, dimanche. «En tout respect, on peut faire mieux que ça. Si on tient à aller là, une fourchette à fondue, ça a des dents, c’est acéré. J’accepterai l’analogie parce que pour défendre ma communauté, je ne me gênerai jamais», a-t-il répondu, lundi.