Le Soleil
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Jean-Marc Salvet
François Legault a pour la première fois mis officiellement la table à une nouvelle approche : de moins en moins de contraintes imposées par l’État, ce qui suppose que chacun devra de plus en plus se gouverner; «gérer» ses risques en fonction de sa situation et de celle de ses proches.
François Legault a pour la première fois mis officiellement la table à une nouvelle approche : de moins en moins de contraintes imposées par l’État, ce qui suppose que chacun devra de plus en plus se gouverner; «gérer» ses risques en fonction de sa situation et de celle de ses proches.

Peut-on y croire cette fois?

CHRONIQUE / Faut-il croire à ce retour programmé à «une vie plus normale» annoncé par François Legault? Plus que jamais, car l’Omicron est un virus différent de son prédécesseur et que la situation générale s’améliore. Et parce que le premier ministre ne s’est pas contenté mardi de dire qu’il faudra «apprendre à vivre avec le virus».