Le Soleil
De plus en plus de commerçants manifestent l’intention d’ouvrir malgré l’interdiction, le 30 janvier.
De plus en plus de commerçants manifestent l’intention d’ouvrir malgré l’interdiction, le 30 janvier.

Les bars et les restos veulent jouer franc jeu, malgré le «manque d'empathie»

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Les restaurateurs et propriétaires de bars sont habitués aux mauvaises nouvelles. Pas de réouverture à l’horizon, c’est la même chanson. Toutefois, «le manque d’empathie et de prévisibilité» choque de plus en plus, au lendemain d’une conférence de presse de François Legault.