Le Soleil
Pierre n’arrive pas à comprendre pourquoi son fils, un carriériste instruit qui a «toujours vécu dans la ouate», a préféré renoncer à son poste très bien rémunéré dans la fonction publique fédérale plutôt que de recevoir un vaccin contre la COVID-19.
Pierre n’arrive pas à comprendre pourquoi son fils, un carriériste instruit qui a «toujours vécu dans la ouate», a préféré renoncer à son poste très bien rémunéré dans la fonction publique fédérale plutôt que de recevoir un vaccin contre la COVID-19.

Fonctionnaire non vacciné: «Il nous a dit qu’il était prêt à tout perdre» 

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Pierre n’arrive pas à comprendre pourquoi son fils, un carriériste instruit qui a «toujours vécu dans la ouate», a préféré renoncer à son poste très bien rémunéré dans la fonction publique fédérale plutôt que de recevoir un vaccin contre la COVID-19. Le trentenaire est carrément «prêt à tout perdre» pour éviter de se faire administrer ce qu’il considère être du «poison». Il est aujourd’hui sans emploi, et ses proches s’inquiètent pour sa santé mentale. Au point où Pierre redoute de recevoir un jour un appel lui annonçant que son fils n’est plus de ce monde.