Le Soleil
Les gens qui travaillent en zone froide dans le réseau de la santé et des services sociaux doivent être rasés pour porter le masque N95, sans quoi ils s’exposent à d’importantes sanctions.
Les gens qui travaillent en zone froide dans le réseau de la santé et des services sociaux doivent être rasés pour porter le masque N95, sans quoi ils s’exposent à d’importantes sanctions.

Masque N95 en zone froide: des barbus en voie d’être suspendus

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Martin (nom fictif) est agent de relation en centre jeunesse en Estrie. Il porte la barbe depuis des années. «Ça fait partie de mon identité», dit-il. Or, même s’il affirme rencontrer «très peu» de clientèle, qu’il est adéquatement vacciné et met le masque N95, on exige qu’il se rase, sans quoi il sera suspendu, voire congédié. Et il n’est pas le seul dans cette situation, déplore-t-il.