Le Soleil
Des chercheurs du centre médical Beth Israel Deaconess croient que certains individus attribuent erronément de petits problèmes quotidiens banals au vaccin, notamment parce qu’ils ont été amplement informés des effets secondaires potentiels de la vaccination.
Des chercheurs du centre médical Beth Israel Deaconess croient que certains individus attribuent erronément de petits problèmes quotidiens banals au vaccin, notamment parce qu’ils ont été amplement informés des effets secondaires potentiels de la vaccination.

Les deux tiers des effets secondaires du vaccin contre la COVID-19 dus à l’effet nocebo, selon une étude

La Presse Canadienne
Les deux tiers des effets secondaires ressentis après la vaccination contre la COVID-19 pourraient être attribuables à ce qu’on appelle l’effet nocebo, croient des chercheurs américains.