Le Soleil
Réjean Hébert
Collaboration spéciale
Réjean Hébert

Dans le réseau de la santé, juste assez, c’est trop peu

CHRONIQUE / La pandémie de COVID-19 a révélé la grande vulnérabilité de notre réseau de services de santé. Dès la première vague, et encore sous la vague du variant omicron, les hôpitaux sont submergés par les patients infectés, les services réguliers sont délestés et les soins intensifs débordent. Des pénuries de médicaments, de masques, de matériel de protection, de réactifs et même d’éprouvettes surviennent et créent des ruptures de services ou contribuent à des éclosions. La situation est aussi critique dans d’autres provinces canadiennes, alors qu’elle semble moins catastrophique dans d’autres pays de l’hémisphère nord. Comment expliquer cette vulnérabilité de notre système ?