Le Soleil
Le télescope spatial James-Webb alors qu'on le montait sur une fusée Ariane, le 11 décembre.
Le télescope spatial James-Webb alors qu'on le montait sur une fusée Ariane, le 11 décembre.

Soupirs de soulagement entourant James-Webb

ASP
Agence Science-Presse
Les astronomes ont poussé plusieurs soupirs de soulagement depuis Noël. Le télescope James-Webb s’est envolé sans encombre le 25 décembre, il a commencé par « déplier », les 4 et 5 janvier, l’écran solaire et la structure métallique du miroir secondaire, puis a « déplié » le miroir principal les 7 et 8 janvier. Le plus dur est maintenant fait, mais ce n’est pas terminé.