Quatre cas de COVID: la première de Star Académie reportée

Lara Fabian, Marc Dupré, Gregory Charles et Guylaine Tremblay

BLOGUE / Alors que le milieu de la télévision est toujours sur le qui-vive, le premier variété et la première semaine de quotidiennes de Star Académie sont reportés en raison d'un quatrième cas de COVID parmi les candidats.


«On s'est réuni avec toute l'équipe de direction de TVA très tard hier soir [samedi]. C'est la décision qu'il fallait prendre pour le bien-être de tout le monde, autant de l'équipe que des candidats», m'a confié Jean-Philippe Dion de Productions Déferlantes sur les ondes du 98,5.

Bien que les candidats aient été placés en isolement le 3 janvier dernier, le producteur admet que certains d'entre eux avaient déjà contracté la COVID avant.

«Pour la période des Fêtes, on voulait laisser aux candidats la chance d'être avec leur famille. Le 3 janvier, on les a tous testés. Il y a eu quelques cas positifs au courant des journées suivantes, qui étaient pour nous du restant de temps des Fêtes. Un peu comme dans toutes les familles au Québec, il y avait quelques cas.»

Or, d'autres cas se sont révélés au cours des derniers jours, rendant impossible l'idée de regrouper les candidats au manoir Maplewood de Waterloo, qui ne permet aucune distanciation.

«Ils dorment dans des chambres en dortoir, ils partagent les mêmes salles de bain, ils mangent dans la même cuisine. Ça devenait intenable.»

Jean-Philippe Dion précise néanmoins que les candidats n'ont pratiquement pas été en contact les uns avec les autres. «Ils ont chanté avec des masques. Il y avait tout un protocole immense mis en place. Mais plus il y a d'autres cas qui sortaient dans les derniers jours, plus c'était clairement des candidats qui ne pouvaient plus participer aux variétés.»

Samedi, la production envisageait encore de faire chanter en direct des candidats placés en isolement mais en santé et en forme, pour éviter de les pénaliser, une option qui a rapidement été mise de côté. «Nous nous sommes dits: on n'ira pas mettre en ondes plein de candidats qui ont la COVID. Ça devenait inhumain pour ces candidats-là et pour leurs familles qui nous confient leurs jeunes.»

Pour l'instant, le premier variété est remis au dimanche 23 janvier à 19h et la première quotidienne au lundi 24 janvier à 19h30 à TVA. La saison de 13 semaines s'étalerait donc jusqu'au dimanche de Pâques, le 17 avril.

D'ici là, la production impose aux candidats un isolement total de sept jours. «Ça va être extrêmement difficile pour eux parce qu'ils doivent rester confinés dans leur chambre à l'hôtel, mais ça va nous permettre de mettre le couvercle sur le chaudron», poursuit le producteur, qui compte sur «une immunité qui va s'installer chez une majorité de candidats».

«S'il y a d'autres cas, on va les gérer cas par cas.»

Ce changement au calendrier pour l'émission phare de la grille d'hiver de TVA peut constituer un immense casse-tête pour la production. Pour l'instant, seuls les artistes invités de la deuxième émission seront déplacés à une semaine ultérieure.

«Le variété était vraiment très bon et très prêt pour ce soir, alors il va juste être encore mieux», conclut le producteur.

Pour commenter, rendez-vous sur ma page Facebook.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.