Le Soleil
Le fondateur du groupe radical des «Oath Keepers», Stewart Rhodes, a été arrêté jeudi au Texas. La justice l’accuse d’avoir comploté «en vue d’empêcher le transfert pacifique du pouvoir», en usant de moyens violents contre le siège du Congrès, le 6 janvier 2021.
Le fondateur du groupe radical des «Oath Keepers», Stewart Rhodes, a été arrêté jeudi au Texas. La justice l’accuse d’avoir comploté «en vue d’empêcher le transfert pacifique du pouvoir», en usant de moyens violents contre le siège du Congrès, le 6 janvier 2021.

Stewart Rhodes, le chef d’extrême droite prêt à lancer une «guerre civile» aux États-Unis

Charlotte Plantive
Agence France-Presse
Stewart Rhodes, inculpé de «sédition» pour son rôle dans l’attaque sur le Capitole, illustre le glissement de l’extrême droite américaine, passée de l’opposition au gouvernement fédéral à la défense farouche et en armes de Donald Trump.