Le Soleil
En s’appuyant sur <em>Le Contrat social</em> de Jean-Jacques Rousseau, Réjean Bergeron se demande jusqu’à quel point l’État pouvait obliger les citoyens à se protéger contre eux-mêmes.
En s’appuyant sur <em>Le Contrat social</em> de Jean-Jacques Rousseau, Réjean Bergeron se demande jusqu’à quel point l’État pouvait obliger les citoyens à se protéger contre eux-mêmes.

Peut-on «forcer» les citoyens à être libres? (ou à se faire vacciner!)

Réjean Bergeron
Réjean Bergeron
Professeur de philosophie
POINT DE VUE / Lors de son point de presse du 6 janvier, Christian Dubé, le ministre de la Santé du Québec, nous informait que le passeport vaccinal deviendrait obligatoire pour entrer dans les succursales de la SAQ et de la SQDC. Dans son allocution, une phrase a tout particulièrement retenu mon attention. En référence à cette minorité de citoyens qui ne veulent pas se faire vacciner, il a affirmé que «s’ils ne peuvent pas se protéger eux-mêmes, on va les protéger contre eux».