Le Soleil
Rivière-du-Loup, qui accueille depuis plusieurs années le lien fluvial avec Charlevoix, se dispute avec Cacouna la traverse Bas-Saint-Laurent-Charlevoix pour 2025.
Rivière-du-Loup, qui accueille depuis plusieurs années le lien fluvial avec Charlevoix, se dispute avec Cacouna la traverse Bas-Saint-Laurent-Charlevoix pour 2025.

Avenir de la traverse Bas-Saint-Laurent-Charlevoix: la rivalité subsiste entre Rivière-du-Loup et Cacouna

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Au lendemain de leur rencontre virtuelle de mardi avec la Société des traversiers du Québec (STQ), les nouveaux maires de Rivière-du-Loup et de Cacouna demeurent tous les deux convaincus que leur port respectif puisse accueillir les services de lien fluvial entre le Bas-Saint-Laurent et Charlevoix à compter de 2025.