Le Soleil
L'auteur de cette lettre se demande, «on a plusieurs vaccins en quantité abondante. Mieux encore, on a l’un des taux de vaccination les plus envieux au monde. On a aussi les médicaments oraux qui seront bientôt disponibles pour désengorger nos hôpitaux. Alors, comment se fait-il qu’on en soit encore à la case départ?»
L'auteur de cette lettre se demande, «on a plusieurs vaccins en quantité abondante. Mieux encore, on a l’un des taux de vaccination les plus envieux au monde. On a aussi les médicaments oraux qui seront bientôt disponibles pour désengorger nos hôpitaux. Alors, comment se fait-il qu’on en soit encore à la case départ?»

Vaccination obligatoire: on est au point de bascule

Karl Blackburn
Karl Blackburn
Président et chef de la direction du CPQ
POINT DE VUE / Depuis bientôt deux ans, notre société est mise à rude épreuve contre l’ennemi invisible qu’est la COVID-19. Le système de santé comme notre économie est sous pression.