Le Soleil
Dans le cadre d'une étude, Pierre Calosi et ses collègues ont analysé les limites de chaud et de froid que sont capables d’endurer plus de 2000 espèces terrestres et aquatiques.
Dans le cadre d'une étude, Pierre Calosi et ses collègues ont analysé les limites de chaud et de froid que sont capables d’endurer plus de 2000 espèces terrestres et aquatiques.

Top 5 des percées scientifiques | Réchauffement : ne pas compter sur l’évolution pour s’adapter

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Au fur et à mesure que le climat terrestre se réchauffera, les êtres vivants subiront des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes et intenses. Mais il ne faudra pas trop compter sur l’évolution pour que les espèces s’y acclimatent : d’après une étude parue en février dans Nature Communications et cosignée par Pierre Calosi, chercheur en biologie à l’UQAR, la tolérance à la chaleur est beaucoup moins adaptable que la résistance au froid.