Le Soleil
L'industrie de la restauration, frappé par la pénurie de main-d'œuvre et affectée par les fermetures répétitives, attend avec impatience le cuisinier automate. Les mains robotisées, souvent utilisées dans le secteur manufacturier, pourrait donner un bon coup de pouce aux employés en place.
L'industrie de la restauration, frappé par la pénurie de main-d'œuvre et affectée par les fermetures répétitives, attend avec impatience le cuisinier automate. Les mains robotisées, souvent utilisées dans le secteur manufacturier, pourrait donner un bon coup de pouce aux employés en place.

La course au robot-chef!

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Les Coops de l'information
Les robots pourront-ils sauver l'industrie alimentaire et la restauration de la pénurie de main-d'œuvre? Plusieurs le souhaitent et attendent avec impatience la technologie miracle pour étendre leurs heures d'ouverture et stabiliser leurs opérations en restaurant...mais aussi dans les hôpitaux, les écoles et les résidences pour personnes âgées. À quand les robots au Québec?