Le Soleil
Après avoir longtemps tourné le dos aux tests rapides, après avoir tardé à passer ses commandes au fédéral, le Québec se retrouve aujourd’hui avec une quantité limitée de ces tests.
Après avoir longtemps tourné le dos aux tests rapides, après avoir tardé à passer ses commandes au fédéral, le Québec se retrouve aujourd’hui avec une quantité limitée de ces tests.

Tests rapides et masques: Québec invité à se mettre au diapason de la science

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Thomas Laberge
Thomas Laberge
Le Soleil
Des propos tenus lundi par le Dr Horacio Arruda et le ministre Christian Dubé au sujet des tests rapides, qui ne devraient être utilisés que sur les personnes symptomatiques «pour que ça fonctionne», et des masques N95 non ajustés, qui seraient moins bons que les masques chirurgicaux de bonne qualité, ont fait bondir des experts, qui voudraient voir le gouvernement et la Santé publique se mettre davantage au diapason de la science.