Le Soleil
«J’ai une belle vie et j’en profite parce que je sais que la retraite approche. Une carrière, c’est court dans une vie, et j’ai présentement beaucoup de plaisir à partager ce que je fais avec mon copain», confie Marie-Michèle Gagnon.
«J’ai une belle vie et j’en profite parce que je sais que la retraite approche. Une carrière, c’est court dans une vie, et j’ai présentement beaucoup de plaisir à partager ce que je fais avec mon copain», confie Marie-Michèle Gagnon.

Le bonheur de matante Mimi

Carl Tardif
Carl Tardif
Le Soleil
Lorsqu’elle s’élance du portillon de départ, Marie-Michèle Gagnon ne traîne plus le poids de la performance à tout prix sur son dos. À l’hiver de sa carrière, la skieuse de Lac-Etchemin glisse maintenant dans les pistes les plus abruptes et rapides de la Coupe du monde de ski alpin avec confiance et plaisir.