Le Soleil
Bernard Labadie a proposé mercredi sa propre orchestration de <em>L’art de la fugue </em>en compagnie des Violons du Roy.
Bernard Labadie a proposé mercredi sa propre orchestration de <em>L’art de la fugue </em>en compagnie des Violons du Roy.

L’art de la fugue de Bernard Labadie: un menu copieux

Emmanuel Bernier
Collaboration spéciale
CRITIQUE / Ce n’est pas tous les jours qu’on entend une intégrale de L’art de la fugue de Bach en concert, une des partitions les plus complexes du répertoire classique. Comme l’instrumentation n’est pas précisée par le compositeur, Bernard Labadie nous en a proposé mercredi sa propre orchestration en compagnie des Violons du Roy. Le résultat appelle un jugement contrasté.