Le Soleil
Kevin Spacey, ici en 2019, devra verser plus de 30 M$ US en raison des pertes occasionnées par son licenciement pour inconduite sexuelle.
Kevin Spacey, ici en 2019, devra verser plus de 30 M$ US en raison des pertes occasionnées par son licenciement pour inconduite sexuelle.

Kevin Spacey est condamné à payer plus de 30 M$ US

Andrew Dalton
La Presse canadienne
Kevin Spacey et ses sociétés de production doivent verser au studio à l’origine de House of Cards plus de 30 millions de dollars américains en raison des pertes occasionnées par son licenciement pour inconduite sexuelle, selon une décision d’arbitrage rendue définitive lundi.