Le Soleil
À l’heure actuelle, il y a déjà «trois milliards de personnes qui ne peuvent se permettre d’avoir une alimentation saine qui les préserve de la malnutrition», rappelle l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture dans un rapport.
À l’heure actuelle, il y a déjà «trois milliards de personnes qui ne peuvent se permettre d’avoir une alimentation saine qui les préserve de la malnutrition», rappelle l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture dans un rapport.

Gare au prochain «choc» sur les systèmes alimentaires, avertit la FAO

Pascale Mollard-Chênebenoit
Agence France-Presse
Pas encore sortis de la COVID-19, les systèmes agroalimentaires mondiaux doivent se préparer sans tarder à affronter de nouveaux «chocs» dans le futur, qu’il s’agisse de sécheresses, d’inondations ou de maladies diverses, a averti mardi la FAO.