Le Soleil
Pour Hughes Foltz, copropriétaire et vice-président exécutif de Vooban, les entreprises manufacturières ne voient pas encore l’urgence de se transformer. «Il faut démocratiser l’intelligence artificielle au plus vite».
Pour Hughes Foltz, copropriétaire et vice-président exécutif de Vooban, les entreprises manufacturières ne voient pas encore l’urgence de se transformer. «Il faut démocratiser l’intelligence artificielle au plus vite».

Intelligence artificielle. Québec est dans le coup

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Collaboration spéciale
ZONE / Rarement l’«industrie» de l’intelligence artificielle (IA) est mentionnée parmi les secteurs économiques de force de la région de Québec. Du moins, pas au même titre que l’optique-photonique ou les assurances.