Le Soleil
Des travaux planifiés à la station de pompage Barkoff ont entraîné un déversement d’eaux usées à Trois-Rivières, mercredi.
Des travaux planifiés à la station de pompage Barkoff ont entraîné un déversement d’eaux usées à Trois-Rivières, mercredi.

Déversements: Trois-Rivières, un cancre à cause du «flushgate»

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Le moment n’aurait pas pu être plus mal choisi: alors que la Ville de Trois-Rivières effectuait un autre déversement d’eaux usées dans la rivière Saint-Maurice, la Fondation Rivières dévoilait son plus récent palmarès. Elle a notamment révélé que la capitale régionale occupe la deuxième position du classement des dix plus grandes villes du Québec, selon l’intensité des déversements par habitant en 2020.