Le Soleil
Intimement liée à des secteurs plus industriels, où le télétravail est moins accessible, la Gaspésie et les Îles rapportent moins d'impacts économique de la pandémie que le reste du Québec.
Intimement liée à des secteurs plus industriels, où le télétravail est moins accessible, la Gaspésie et les Îles rapportent moins d'impacts économique de la pandémie que le reste du Québec.

Les Gaspésiens et Madelinots moins affectés par la pandémie, selon la santé publique

Simon Carmichael
Simon Carmichael
Initiative de journalisme local - Le Soleil
La pandémie a moins durement frappé les habitants de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine que ceux du reste du Québec, selon une étude dévoilée par la santé publique régionale. Autant sur le plan du travail, de la vie sociale ou des finances, les Gaspésiens et Madelinots ont moins souffert des impacts des mesures sanitaires.