Le Soleil
Dans un contexte visant à accélérer la transition du Québec vers la carboneutralité, quelle est la vision d’avenir pour la production industrielle?
Dans un contexte visant à accélérer la transition du Québec vers la carboneutralité, quelle est la vision d’avenir pour la production industrielle?

Une transition industrielle vers la carboneutralité

Audrey Yank
ingénieure, membre de la table Industrie du Front Commun pour la transition énergétique
DES UNIVERSITAIRES / (12e de 15) Des cheminées fumantes sur fond de smog : une image frappante souvent utilisée pour illustrer l’impact carbone des industries. Ce secteur est en effet le deuxième plus grand émetteur de GES au Québec, avec 30,5 % des rejets totaux selon l’inventaire québécois des émissions de GES. La moitié des émissions qui en proviennent sont liées à la production de chaleur et l’autre moitié aux procédés industriels.