Le Soleil
L'ancien premier ministre du Québec, René Lévesque 
L'ancien premier ministre du Québec, René Lévesque 

Le beau risque de François Legault

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La sortie de jeudi matin du premier ministre François Legault, qui a dit pencher en faveur de l’élection d’un gouvernement conservateur idéalement minoritaire, a suscité énormément de réactions au sein de la population et de la classe politique québécoise et fédérale. Du jamais vu qu’un premier ministre québécois prenne aussi ouvertement position en faveur d’un parti lors d’une élection fédérale? Pas une première, mais la dernière fois remonte à… 1984, à l’époque du beau risque de René Lévesque.