Le Soleil

Le chat, ce solitaire sociable

François Doré
Professeur émérite, École de psychologie de l'Université Laval
LA SCIENCE DANS SES MOTS / À part le lion vivant en larges groupes familiaux et le guépard mâle formant souvent une coalition avec ses frères de la même portée, tous les félins, y compris le plus proche parent du chat domestique, Felis sylvestris lybica, sont des chasseurs solitaires qui défendent farouchement leur territoire contre leurs congénères du même sexe. Mais, contrairement à eux, le chat domestique démontre beaucoup de flexibilité dans son comportement social. Il peut vivre seul ou former des groupes coopératifs et stables avec d’autres chats ; il peut entretenir des relations soutenues avec des humains et d’autres espèces comme le chien.