Le Soleil
Les économies que nous pourrons tirer des changements à venir seront considérables, ne serait-ce que par la libération de notre dépendance au pétrole et aux autres sources d’énergie non renouvelable.
Les économies que nous pourrons tirer des changements à venir seront considérables, ne serait-ce que par la libération de notre dépendance au pétrole et aux autres sources d’énergie non renouvelable.

Financer la transition en temps d’urgence climatique

Claude Vaillancourt
Président d’ATTAC-Québec
DES UNIVERSITAIRES / (7 de 15) La transition énergétique demande des investissements majeurs en très peu de temps. Le prix à payer sera élevé, notamment pour de nouvelles infrastructures. Mais il sera largement compensé. Les transformations nécessitées par la transition seront par la suite peu coûteuses et resteront en place longtemps. Et surtout, refuser de faire ces investissements maintenant pourrait être ruineux, voire catastrophique, pour les générations futures.