Le Soleil
Née dans le Maranhao, État pauvre du nord-est brésilien, Rayssa Leal a été surnommée «fadinha» (petite fée) dès l’age de sept ans, grâce à une vidéo où on la voit réaliser un «heelflip», une des figures les plus difficiles du skateboard, déguisée en fée bleue.
Née dans le Maranhao, État pauvre du nord-est brésilien, Rayssa Leal a été surnommée «fadinha» (petite fée) dès l’age de sept ans, grâce à une vidéo où on la voit réaliser un «heelflip», une des figures les plus difficiles du skateboard, déguisée en fée bleue.

Le Brésil sous le charme de la «petite fée» du skateboard

Agence France-Presse
Pas besoin de baguette magique : avec son skateboard et son sourire radieux, Rayssa Leal, surnommée «la petite fée», a conquis le Brésil en devenant la plus jeune médaillée olympique de l’histoire du pays, à seulement 13 ans, décrochant l’argent lundi aux Jeux de Tokyo.