Le Soleil
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
Valérie Laflamme-Caron
Valérie Laflamme-Caron

La honte n’a pas pu changer de camp

CHRONIQUE / «Je ne me souviens pas du début, mais je me souviens quand ça a arrêté, j’avais six ans.» Son oncle Yvon et ses mains baladeuses, jusque dans sa petite culotte.