Le Soleil
Bien que le confinement ait pu nuire au développement de la parole et du langage de tous les enfants indistinctement, ceux qui étaient déjà les plus à risque sont susceptibles d’avoir été affectés de manière disproportionnée.
Bien que le confinement ait pu nuire au développement de la parole et du langage de tous les enfants indistinctement, ceux qui étaient déjà les plus à risque sont susceptibles d’avoir été affectés de manière disproportionnée.

Comment le confinement a affecté le langage des enfants

Yvonne Wren
Université de Bristol
ANALYSE / Pendant une grande partie de l’année, pandémie oblige, de nombreux enfants ont interagi beaucoup moins que d’habitude avec leurs enseignants, leurs amis et leur famille. Et la grande inconnue demeure l’impact sur leur apprentissage du langage.