Le Soleil
Jason Isringhausen était un receveur au secondaire et un voltigeur au collégial. Ce n’est qu’après avoir été choisi par les Mets de New York en 1991 qu’il est devenu un lanceur.
Jason Isringhausen était un receveur au secondaire et un voltigeur au collégial. Ce n’est qu’après avoir été choisi par les Mets de New York en 1991 qu’il est devenu un lanceur.

Le chemin le moins emprunté

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Il existe divers chemins pour atteindre le succès dans les ligues majeures. Traditionnellement, le plus commun était un joueur qui se distinguait à une position au niveau collégial ou à l’école secondaire et qui était repêché, d’abord et avant tout pour son jeu défensif, et atteignait les ligues majeures souvent en continuant d’évoluer à cette même position. Mais il y a toujours eu des exceptions et celles-ci sont aujourd’hui beaucoup plus nombreuses. Le lanceur Jason Isringhausen, l’un des 30 lanceurs à faire partie du très sélect club des 300 victoires préservées, est de ceux-là.