Le Soleil
Conduire est un privilège, pas un droit. Un élève au volant est donc responsable à 100 % de sa conduite, qu’il soit dans la voiture d’une école ou dans un véhicule privé.
Conduire est un privilège, pas un droit. Un élève au volant est donc responsable à 100 % de sa conduite, qu’il soit dans la voiture d’une école ou dans un véhicule privé.

Responsabilités d’un élève au volant, frais de préparation, ajustement de la valeur taxable: les conseils de la semaine

CAA-Québec
CAA-Québec
Collaboration spéciale
Q  Si un élève au volant d’un véhicule d’une école de conduite se fait intercepter pour une infraction au Code de la sécurité routière, qui devra payer la contravention? L’élève, le moniteur ou l’école de conduite?