Le Soleil
L’ex-lanceur des YankeesAl Downing a réussi l’une des 103 «manches immaculées» de l’histoire des majeures. «À l’époque, quand tu avais deux prises contre un gars, tu y allais pour une troisième prise. Tu ne niaisais pas», confie-t-il.
L’ex-lanceur des YankeesAl Downing a réussi l’une des 103 «manches immaculées» de l’histoire des majeures. «À l’époque, quand tu avais deux prises contre un gars, tu y allais pour une troisième prise. Tu ne niaisais pas», confie-t-il.

Plus rare qu’un match sans point ni coup sûr

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
J’en parle souvent dans cette chronique : six matchs sans point ni coup sûr ont été lancés cette année dans les ligues majeures. Par contre, un fait encore plus rare s’est produit au cours de la dernière semaine alors que le partant des Yankees de New York Michael King a lancé le vendredi 4 juin la seconde «manche immaculée» de la saison, et la 103e de l’histoire des majeures contre 311 matchs sans point ni coup sûr.