Le Soleil
Pour Erisbel Arruebarrena, l’aventure américaine aura été payante, mais pas très enrichissante professionnellement.
Pour Erisbel Arruebarrena, l’aventure américaine aura été payante, mais pas très enrichissante professionnellement.

Réussir son rapatriement

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
En 2016, lors de la première tournée de l’équipe nationale cubaine de baseball dans la défunte Ligue Can-Am, j’avais écrit sur les récits parfois rocambolesques de défection de certains des meilleurs joueurs de baseball de Cuba devenus ensuite des vedettes des ligues majeures. Ce reportage m’est revenu à l’esprit cette semaine quand j’ai appris que le joueur d’avant-champ César Prieto Echevarría avait à son tour fait faux bond à l’équipe nationale lors du tournoi de qualification olympique des Amériques qui connaîtra son dénouement aujourd’hui en Floride.