Le Soleil
Hélène Buzzetti
Les Coops de l'information
Hélène Buzzetti
Jody Wilson-Raybould
Jody Wilson-Raybould

Un grain de sable nommé Jody

CHRONIQUE / Hé bien non. Ce n’est pas cette semaine que la Chambre des Communes aura reconnu le droit du Québec d’inscrire dans la Constitution canadienne qu’il forme une nation et que sa seule langue officielle est le français. Une certaine Jody Wilson-Raybould est venue jouer les trouble-fête en s’opposant à l’adoption par consentement unanime d’une motion bloquiste à cet effet. Le «nay» de cette députée indépendante et ancienne ministre libérale a brisé très distinctement le silence qui s’était abattu sur les parlementaires invités à manifester leur désaccord.