Le Soleil
Elizabeth Coulombe (photo) a confondé Tero avec Valérie Laliberté. La firme propose un recycleur de déchets de cuisine à peine plus gros qu’une machine à pain.
Elizabeth Coulombe (photo) a confondé Tero avec Valérie Laliberté. La firme propose un recycleur de déchets de cuisine à peine plus gros qu’une machine à pain.

La gestion des déchets de cuisine simplifiée avec Tero

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Pour plusieurs, le simple fait de composter les déchets de table et de cuisine est une tâche impossible. Soit par manque d’espace ou par manque d’intérêt ou de patience. Une jeune pousse de Québec, Tero, propose une solution qui prend peu d’espace dans la cuisine et qui permet de recycler les déchets de cuisine en peu de temps.