Le Soleil
Pour toute la province, pas moins de 93,7 % des répondants considèrent avoir un enjeu d’embauche de main-d’œuvre, une réalité observée dans tous les secteurs d’activités.
Pour toute la province, pas moins de 93,7 % des répondants considèrent avoir un enjeu d’embauche de main-d’œuvre, une réalité observée dans tous les secteurs d’activités.

Le manque de main-d'oeuvre toujours alarmant à Québec

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Un an après le début de la pandémie, la pénurie de main-d’œuvre demeure criante dans la Capitale-Nationale, comme partout ailleurs au Québec. Les gestionnaires misent principalement sur l’immigration pour remonter la pente, selon un sondage du Conseil du patronat du Québec (CPQ) qui sera publié lundi.