Le Soleil
L’intersection de l’avenue D’Estimauville en 1967
L’intersection de l’avenue D’Estimauville en 1967

L’intersection de l’avenue D’Estimauville en 1967

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Patrice Laroche
Patrice Laroche
Le Soleil
L’intersection de l’avenue D’Estimauville et du boulevard Sainte-Anne, en 1967. À l’époque, on ne remarque pas grand-chose à part une impressionnante collection de poteaux électriques. Les plus âgés gardent le souvenir de la glissade que l’on aperçoit à gauche, le long du boulevard. On la surnommait le «gros bill».