Le Soleil
Tennis Québec trouve la décision de ne pas permettre de jouer au tennis à partir du 26 février injuste et arbitraire.
Tennis Québec trouve la décision de ne pas permettre de jouer au tennis à partir du 26 février injuste et arbitraire.

Tennis Québec estime avoir été laissé de côté

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Tennis Québec a réagi fortement aux nouvelles mesures sanitaires annoncées par le gouvernement Legault. Alors que les cinémas, les piscines et les arénas pourront rouvrir leurs portes à partir du 26 février, l’organisme déplore que le tennis, un sport où la distanciation physique est pourtant la norme, ait ainsi été laissé de côté.