Le Soleil
L'avenir de la station chaleureuse place de l'Université demeure incertain.
L'avenir de la station chaleureuse place de l'Université demeure incertain.

Du vandalisme force la Ville de Québec à modifier certaines de ses stations chaleureuses

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
La Ville de Québec a modifié deux des trois stations chaleureuses du quartier Saint-Roch après y avoir constaté plusieurs traces d’actes de vandalisme. Les stations situées sur la place du Parvis ainsi que sur la place de l’Université ont été démantelées mercredi. Seule la station place du Parvis a pu, jeudi, retrouver ses chaises, ses bûches et ses décorations de Noël.