Le Soleil

La «transition» selon GNL Québec/Gazoduq; Plus tard? Trop tard!

Christophe Reutenauer, Bonnie Campbell, Marie Saint-Arnaud, Lucie Sauvé
Collectif scientifique sur la question du gaz de schiste et les enjeux énergétiques au Québec
DES UNIVERSITAIRES/ Selon un récent sondage Léger, près de 70 % de la population du Québec ne connaît pas le projet GNL Québec/Gazoduq. Il s’agit pourtant du plus grand projet industriel privé de l’histoire du Québec. Ce constat nous a incités à rassembler de façon synthétique les principaux arguments formulés par les organisations et les scientifiques s’opposant au projet, dont les membres du CSQGDS, dans le cadre des récentes audiences du BAPE à ce sujet (2).