Le Soleil
La Davie est un moyen pour le Québec d’assurer sa relance économique, et ce, tant grâce aux salaires, qu’aux retombées directes, indirectes et induites du projet de construction du brise-glace polaire.
La Davie est un moyen pour le Québec d’assurer sa relance économique, et ce, tant grâce aux salaires, qu’aux retombées directes, indirectes et induites du projet de construction du brise-glace polaire.

Vouloir acheter des sièges dans l’Ouest au détriment du chantier Davie

Julie Vignola
Julie Vignola
Députée de Beauport-Limoilou, Bloc Québecois
POINT DE VUE / Le gouvernement de Justin Trudeau s’apprêterait à redonner à un chantier naval de Vancouver, Seaspan, un contrat de construction d’un brise-glace de classe polaire plutôt qu’au chantier Davie, même si ce contrat avait dû être retiré au chantier britanno-colombien en raison de son incapacité à démarrer les travaux. Pourquoi ? Il appert de toute évidence que le gouvernement cherche à tout prix à se bâtir une majorité aux Communes en gagnant de nouveaux sièges en Colombie-Britannique. Il n’y a pas d’autre explication logique qui tienne.