Le Soleil
Une grande tristesse plane sur la municipalité de Saint-Pacôme, au Kamouraska, au lendemain du décès de l’un de ses fils, le pianiste André Gagnon.
Une grande tristesse plane sur la municipalité de Saint-Pacôme, au Kamouraska, au lendemain du décès de l’un de ses fils, le pianiste André Gagnon.

Saint-Pacôme se souvient d’André Gagnon

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Une grande tristesse plane sur la municipalité de Saint-Pacôme, au Kamouraska, au lendemain du décès de l’un de ses fils, le pianiste André Gagnon. Si le chagrin est palpable chez des Pacômois qui l’ont bien connu et côtoyé, les souvenirs de sa présence régulière dans son village natal remontent heureusement vite à la surface.