Le Soleil
Jean-François Cliche
Le Soleil
Jean-François Cliche
Les virus sont des «bibittes» extrêmement spécialisées. Ils ont à leur surface des protéines qui sont faites pour s’accrocher à certains récepteurs bien spécifiques qui se trouvent sur la membrane des cellules.
Les virus sont des «bibittes» extrêmement spécialisées. Ils ont à leur surface des protéines qui sont faites pour s’accrocher à certains récepteurs bien spécifiques qui se trouvent sur la membrane des cellules.

Une «pandémie» de coronavirus chez… les écureuils?

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «En marchant dehors cet automne, je suis tombé face à face avec un écureuil gris. Je croyais l’avoir surpris et je m’attendais à ce qu’il détale mais il a fait le contraire : il s’est mis à marcher vers moi tranquillement. Il m’a semblé maigre et un peu titubant. Par la suite, j’ai cherché de l’information sur le comportement des écureuils malades, ce qui m’a mené vers un article publié en 2018 sur un coronavirus mortel ayant affecté des écureuils gris à Montréal. Y-a-t-il une maladie qui circule chez les écureuils gris du Québec? Et est-ce que ce coronavirus peut évoluer vers quelque chose comme la COVID-19 ou, à l’inverse, est-ce que le COVID-19 peut finir par affecter les écureuils gris?», demande Jean-Sébastien Marcil, de Lévis.