Le Soleil
Le sujet de la transmission aérienne du SARS-COV-2 et de la ventilation des écoles a fait couler beaucoup d’encre, cette semaine.
Le sujet de la transmission aérienne du SARS-COV-2 et de la ventilation des écoles a fait couler beaucoup d’encre, cette semaine.

Aérosols et ventilation des écoles: pourquoi un comité d’experts?

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Le sujet de la transmission aérienne du SARS-COV-2 et de la ventilation des écoles a fait couler beaucoup d’encre, cette semaine. Mardi, le gouvernement Legault a indiqué avoir mandaté un «comité d’experts» pour lui proposer des solutions, se disant prêt à agir rapidement «si on a besoin d’avoir des purificateurs d’air, si on a besoin de prendre des mesures temporaires qui vont être sûrement dispendieuses». Plusieurs experts se sont pourtant déjà prononcés sur le sujet, y compris ceux de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).