Le Soleil
«Les gens sont de plus en plus fragilisés et vulnérables. Malgré cela, la Ville de Québec s’apprête à couper un magnifique petit boisé au cœur du Vieux-Québec, au Jardin du Corps-de-Garde. Et nous le savons, les arbres ont des effets positifs sur la santé mentale. Pourquoi agir ainsi?» demande Ariane Daoust des Ami.es des Jardins du Corps-de-Garde.
«Les gens sont de plus en plus fragilisés et vulnérables. Malgré cela, la Ville de Québec s’apprête à couper un magnifique petit boisé au cœur du Vieux-Québec, au Jardin du Corps-de-Garde. Et nous le savons, les arbres ont des effets positifs sur la santé mentale. Pourquoi agir ainsi?» demande Ariane Daoust des Ami.es des Jardins du Corps-de-Garde.

Pourquoi couper le boisé au Jardin du Corps-de-Garde?

Ariane Daoust
Ariane Daoust
Les Ami.es des Jardins du Corps-de-Garde
POINT DE VUE / Monsieur le maire Labeaume, je vous écris en tant que citoyenne attristée, ébranlée et inquiète. On parle beaucoup de problèmes de santé mentale en ces temps difficiles pour toutes et tous. Pandémie, isolement, et à cela s’ajoute la terrible nuit du samedi 31 octobre dans le Vieux-Québec.