Le Soleil
Le professeur de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Pierre Blier, travaille avec son équipe sur un projet de recherche visant à trouver un produit pour diminuer l’inflammation qui mène certains patients atteints de la COVID-19 à des problèmes respiratoires aigus ou à des complications cardiovasculaires.
Le professeur de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Pierre Blier, travaille avec son équipe sur un projet de recherche visant à trouver un produit pour diminuer l’inflammation qui mène certains patients atteints de la COVID-19 à des problèmes respiratoires aigus ou à des complications cardiovasculaires.

UQAR: un professeur veut développer un produit pour diminuer l’inflammation causée par la COVID-19

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
L’inflammation qui mène certaines personnes infectées à la COVID-19 à souffrir de problèmes respiratoires aigus ou de complications cardiovasculaires représente un enjeu majeur pour le personnel soignant. Un professeur de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Pierre Blier, travaille avec son équipe sur un projet de recherche visant à trouver un produit pour diminuer l’inflammation.