Le Soleil
L'Université d'Ottawa
L'Université d'Ottawa

L’affaire Lieutenant-Duval: sortir de la crise

Louis-Philippe Lampron
Professeur titulaire, Faculté de droit de l'Université Laval
POINT DE VUE / La décision de l’Université d’Ottawa de suspendre temporairement la professeure Veruschka Lieutenant-Duval après qu’elle ait utilisé (dans un contexte académique) le «mot-Voldemort» dont nous ne cessons paradoxalement plus de parler, a entraîné une crise au sein du monde universitaire dans laquelle nous sommes maintenant enfoncés jusqu’au cou. Comme souvent, la sortie d’une crise qui polarise autant que l’affaire Lieutenant-Duval passe par une approche rigoureuse et nuancée, qui doit permettre de faire la part des choses et de concilier liberté académique et sensibilité aux préoccupations des groupes minoritaires.